panelarrow

Home

Montviron : 265 hbts

2bdf0147d2
cliquer pour agrandir

Placée sur le “Chemin des Ducs” (célèbre chemin de pèlerinage datant de 1080 qui traversait tout droit la campagne, de Caen vers Genêts et Saint-Léonard ; il traverse la commune de bout en bout ; actuelle route D41), Montviron est dotée d’une étymologie tantôt poétique, tantôt amusante : pour certains, ” les pèlerins arrivant par la route du Val apercevant le Mont Saint-Michel sur leur droite se seraient écriés ‘ Voici le Mont ! Virons !’ ” (E. Lehericher). Pour d’autres, son nom viendrait de sa situation et de la sinuosité des vallées qui l’entourent, ou encore de la fertilité de ses coteaux qui lui confèrent une belle couleur verte.

Au coeur du bocage sartillais, c’est un petit village calme offrant de jolis points de vue sur la campagne normande : nul doute que les pèlerins trouvaient là un bocage accueillant ; et les “pélerins du 20e siècle” peuvent maintenant se reposer.

L’Eglise

ebb7209aee
cliquer pour agrandir

Au milieu du bourg s’élève une église de campagne typique du Sud-Manche. Erigée au 13e siècle, elle est dotée d’un porche désigné comme ” la pièce la plus élégante de l’édifice ” (J.C. Frémont), arc brisé au dessus duquel se dessine une ouverture circulaire.

La nef remaniée au 17e bénéficie depuis d’ouvertures plus grande et d’une maçonnerie plus solide. Le chœur possède un autel en bois peint de gris et doré et un beau retable de 1690.

Vers le haut

Une Décoration Somptueuse

  • 8935e3a6e5
  • a3f1bb57e2

Une chaire en bois y trône, sur laquelle deux anges sont sculptés, ainsi que des stalles du même style et d’époque similaire.

Les fonds baptismaux à seize pans, ainsi que onze statues exprimant la piété des gens de Montviron, viennent parfaire le décor de cette belle église dont presque tout le mobilier est classé.

Le clocher qui vient la coiffer possède encore, quant à lui, deux balcons construit par ordonnance de Louis XIV afin d’y poster deux gardes-côtes, qui pouvaient ainsi prévenir les villes alentours des éventuels dangers, par l’intermédiaire de signaux de fumée.

Vers le haut

La Gare

73edbae0df
cliquer pour agrandir

Bénéficiant du progrès le plus célèbre de la révolution industrielle, la commune a pu connaître une belle période de prospérité au 19e siècle : autour de sa gare fleurissaient commerces, hôtels, restaurants, et le passage de la ligne Granville-Avranches avait même attiré quelques industries. Le petit quartier où elle se situait s’animait alors de 6 heures le matin à minuit…

Aujourd’hui les trains ont délaissé Montviron, mais la gare subsiste et, même si elle appartient désormais au domaine privé, son architecture pittoresque de petite station de campagne peut toujours en être admirée.

Vers le haut